Master Sciences Sociales — Parcours Sociétés contemporaines : sociologie, politique, culture (SOCO)

Présentation

La spécialité « Sociétés contemporaines : sociologie, politique, culture » est une formation généraliste, interdisciplinaire et internationale dont la vocation centrale est de transmettre les savoirs et les compétences nécessaires à la compréhension des enjeux et à l’analyse des problèmes sociaux, politiques, éthiques et culturels des sociétés contemporaines.

Une perspective commune et transversale traverse les divers enseignements de sciences sociales du parcours : problématiser de façon plurielle et complémentaire des phénomènes de société.

Optique pluridisciplinaire (sociologie, philosophie, anthropologie, économie, psychanalyse), pluralisme méthodologique et ouverture à l’international et à la comparaison sont des caractéristiques fortes de la formation qui vise à une connaissance et une compréhension des enjeux, de la une capacité d’analyse et de réflexivité utiles à la recherche comme à l’action.

Objectifs

Dans l’objectif de former les étudiants à l’analyse des dynamiques sociales, culturelles et politiques des sociétés contemporaines, l’accent est plus spécifiquement mis sur l’analyse comparée des sociétés européennes. Il s’agit d’interroger, de façon systématique et sous une pluralité d’angles, les normes et valeurs contemporaines, les mutations et recompositions des espaces publics et de leurs frontières, les façons de faire, de penser et de ressentir dans nos sociétés actuelles. Les thématiques abordées sont elles aussi plurielles : L’Europe, la démocratie, les identités et leurs crises, la culture, les arts et les médias, les formes de pouvoir et d’autorité, les mobilisations collectives et les mouvements sociaux, les mobilités et les solidarités, les nouvelles formes de l’individualité contemporaine et de la subjectivité, l’éthique et les droits, l’ère digitale et la société de l’information, la place du corps et des émotions. Ces thématiques seront, chaque année, articulées à un enjeu de société transversal étudié collectivement par l’ensemble de la promotion.

Les ambitions de connaissance, de compréhension des enjeux, d’analyse et de réflexivité sont mises au service d’objectifs pratiques de recherche, mais aussi de diagnostic, d’évaluation, d’action et d’intervention sociale.

 

Savoir-faire et compétences

Connaissances :

  • Savoirs théoriques : les concepts et les théories sociologiques, mais aussi issus d’autres perspectives disciplinaires (philosophie, anthropologie, psychanalyse, économie) ; sociologie comparée des idées et de leurs circulations.
  • Savoirs méthodologiques : les outils de repérage, de veille, de recherche documentaire sur différents supports ; les outils et techniques qualitatives et quantitatives d’investigation de d’analyse ; les modes de restitution, de communication et de diffusion de la recherche ; réflexivité sur les pratiques de recherche.
  • Savoirs transversaux associés en anglais, en informatique, en professionnalisation.

Savoir-faire :

  • Rassembler et analyser la documentation disponible, faire de la veille, consulter les experts et les personnalités compétentes
  • Problématiser et concevoir les enjeux de façon interdisciplinaire
  • Mobiliser les outils de recherche pertinents, recueillir les données
  • Concevoir des comparaisons internationales
  • Traiter et analyser les données de terrain
  • Aide à la décision (bilan, notes de synthèse…)
  • Rédiger des publications (rapports d’étude, articles…), communiquer, prendre la parole en public
  • Organiser et participer à des colloques, conférences ou séminaires sur des thèmes appartenant au domaine d’investigation (ou à des domaines connexes)

Savoir-être :

  • S’adapter à différents univers, s’intégrer dans un milieu professionnel
  • Travailler en autonomie : comprendre les enjeux, établir des priorités, gérer son temps, s’autoévaluer
  • Travailler en équipe, mutualiser les ressources
  • Savoir respecter les consignes et les délais
  • Se situer dans un monde global
  • Faire preuve d’esprit critique et de réflexivité
  • Savoir prendre des initiatives, être curieux et imaginatif
 

Résumé de la formation

  • Niveau(x) d’entrée : Bac +3
  • Régimes d’étude : Formation initiale / Formation continue
  • VAE : Oui
  • Durée du stage : au moins un mois et ne doit pas excéder 6 mois
  • Stage à l’étranger : optionnel
  • Précision sur le rythme : 
         – Enseignements sur 24 semaines / an
         – Enseignements groupés, plages pour travail individuel
  • Période de candidature pour l’année universitaire 2021-2022 : du 30 avril au 15 juin 2021.

Aménagements particuliers

  • Étudiants en situation de handicap, vous pouvez prendre contact  avec le relais handicap Odéon par mail : relais-odeon @ u-paris.fr ou par téléphone au 01 76 53 17 01 / 17 64.


Lieux de formation 

  • Site Campus Saint-Germain-des-Prés, 45 rue des Saints-Pères, Paris, 6ème arrondissement. Bâtiment Jacob. [Métro Saint-Germain-des-Prés]

Contacts 

 

Programme

Organisation de la formation

Cette formation se déroule de fin septembre à mai

Programme des enseignements :

Stages :

Le stage peut être réalisé en cours d’année de M1 ou de M2, il est néanoins recommandé pour des raisons de disponibilité, de privilégier la période entre les deux années (à condition d’être résinscrit).

Le choix du stage et les conditions de sa réalisation doivent être discutés avec le (la) directeur (ice) de mémoire et les objectifs du stage doivent être en lien direct avec la formation.

Le projet de stage doit être soumis et validé par la responsable des stages pour la formation, Mme Sylvie Pflieger. L’établissement d’une convention de stage est obligatoire et doit être signée par les différentes parties en cinq exemplaires.

Le stage donne lieu à un rapport qui est évalué selon les consignes dispensées par l’enseignante responsable.

Contrôle des connaissances :

  • 100 % en contrôle continu
  • Pas de deuxième session
  • Note éliminatoire à une UE : 07/20
  • Formation à suivre en maximum trois ans
 

 

Admission

Cette formation s’adresse en priorité aux étudiants ayant suivi une Licence de sciences sociales, quelles que soient les disciplines majeures (sociologie, anthropologie, sciences politiques, philosophie, géographie, histoire, économie…). Elle est ouverte également à toute Licence , BAC+3 ou VAPP à condition que le projet soit cohérent avec la formation et le profil en adéquation avec ses attendus.

Conditions d’admission :

Licence ou diplôme équivalent.

Pré-requis :

Prérequis pour entrer en M1 : 
Licence ou autre BAC+3 ou validation d’acquis personnels et professionnels (VAPP D. 23/08/1985) à compléter si vous le souhaitez

Prérequis pour entrer en M2 :
 (VAPP D. 23/08/1985): Master 1 ou équivalent ou validation d’acquis personnels et professionnels (VAPP D. 23/08/1985)

Modalités de candidature :

Dossier de candidature :

– Lettre de motivation (document obligatoire)

– Curriculum vitae complet (document obligatoire)

– Photocopie des relevés de notes bac et post bac (document obligatoire)

– Dossier VAPP85 (le cas échéant)

Période des candidatures pour l’année universitaire 2021-2022 : du 30 avril au 15 juin 2021.

 

Et après ?

  • Taux de réussite : autour de 75% en moyenne

Poursuite d’études

Avec l’obtention du master, vous pouvez ensuite si vous le souhaitez poursuivre vos études en doctorat et réalisé ainsi une thèse en contrat doctoral ou CIFRE (https://www.parisdescartes.fr/doctorat/).

Insertion professionnelle 

Les objectifs de la spécialité sont d’offrir une formation solide, efficace et complète susceptible de servir divers métiers dans les secteurs de la recherche, des études et de l’évaluation, de la gouvernance, de l’administration, de l’entreprise et des ressources humaines, des médias et de la communication. Cela peut concerner une pluralité d’institutions : dans l’enseignement supérieur, dans des sociétés d’études et de conseils, auprès de collectivités territoriales, dans des agences et organismes nationaux, dans des institutions et dans des entreprises internationales.

Les métiers les plus directement en lien avec la formation sont ceux d’enseignant-chercheur, de sociologue, de chargé d’études, de chargé de mission, mais les débouchés sont ouverts et multiples, comme en témoignent les parcours très variés de nos anciens étudiants. C’est tout l’avantage d’une formation qui reste généraliste et pluridisciplinaire tout en portant sur des objets et des enjeux très contemporains.

En conséquence, notre formation est transversale aux segments d’emploi. Bien formés, dynamiques, autonomes, nos diplômés possèdent les atouts pour se faire valoir sur le marché du travail dans :

  • Les services publics
  • Le secteur associatif national et international (ONG)
  • L’enseignement
  • La recherche dans et hors universités
  • Le conseil et l’évaluation
  • Le journalisme
  • Le politique
  • Les entreprises

International

Poursuite d’études à l’étranger

Les modalités et la durée du stage à l’étranger sont à établir en fonction du projet avec la responsable des stages et la direction de la formation.

Mobilité internationale

L’orientation internationale de la formation va de pair avec une incitation à la mobilité dans le cadres des programmes Erasmus, du CREPUQ et des accords bilatéraux avec différentes universités.