Le Musée d’Histoire de la Médecine accueille l’exposition Monomania de Christian Fogarolli.

Tel un dialogue entre objets d’art et instruments chirurgicaux, cette exposition vous fera découvrir la nature poreuse des frontières entre monde historique et scientifique et univers artistique.

31 janvier 2020 – 24 avril 2020

14H- 17H30 sauf jeudi, dimanche et jours fériés

Musée d’Histoire de la Médecine
12 rue de l’école de Médecine 75006 Paris

Gratuité pour les personnels et étudiants d’Université de Paris

Entrée : 3,50 € – Tarif réduit : 2,50 €

 

Les relations entre art et science, et notamment la médecine, parcourent tout le travail de Christian Fogarolli. Une véritable monomania (italien pour monomanie), une idée fixe, un leitmotiv que l’on retrouve décliné à plusieurs niveaux dans le travail, dans les sujets, les matériaux et la méthode, scientifique, d’opérer de Fogarolli.

C’est ainsi que le projet homonyme se concrétise dans l’espace du Musée d’histoire de la médecine. Une sélection d’œuvres de l’artiste s’installe dans le parcours de l’exposition permanente du musée, lieu historique au coeur du 6ème arrondissement de Paris qui accueille les collections rassemblées et données par les doyens et les professeurs de l’ancienne Faculté de médecine.

Renvoi thématique, travail sur les sources partagées, affinité des formes : voici les outils qui motivent le dialogue entre objets d’art et instruments chirurgicaux, en montrant la nature poreuse des frontières entre monde historique et scientifique et univers artistique. Au milieu de la salle, au carrefour des collections exposées, une installation site-specific traduit cet échange. Un continuum, à la fois sensoriel et intellectuel, prend forme entre les oeuvres et les collections abritées : un nouveau lieu se crée.

Monomania invite le visiteur à appréhender, considérer et valoriser autrement le patrimoine médical, en faisant ressurgir, par la voie de l’art contemporain, l’imaginaire collectif qu’il a contribué à modeler.

Giulia Nardelli
Coordinatrice de l’exposition

Christian Fogarolli est né en 1983 à Trento, Italie.

Diplômé en 2010 d’un Master en diagnostic et restauration de peintures anciennes, modernes et contemporaines à l’Université de Vérone, il obtient aussi un diplôme en Conservation du Patrimoine à l’Université de Trento.

Sa recherche se focalise sur le rapport entre les arts plastiques et les théories/disciplines scientifiques et, du comment ces dernières se sont servies des moyens/outils artistiques pour évoluer. Ses travaux tentent de mettre en question la relation hiérarchique entre différentes espèces ; les attributions normatives de déviance et de maladie et des méthodes classiques de classification muséale, scientifique et des archives. Sa pratique part de la recherche historique déployée grâce à différentes formes d’expression, l’installation, la photographie, la sculpture et la vidéo